Récuperer mon mot de passe
CONFÉDÉRATION FRANÇAISE DE JIU-JITSU BRÉSILIEN      

Conduite à tenir en cas de personne diagnostiquée positive au Covid-19 au sein de votre club

Conduite à tenir en cas de personne diagnostiquée positive au Covid-19

 

L’organisateur doit déclarer le cas à l’ARS (Agence Régionale de Santé) du lieu de l’événement et du lieu de résidence de la personne diagnostiquée positive si différent, à des fins de déclenchement de la procédure de recensement des cas contacts à risques.

 

La personne testée positive est isolée jusqu’à guérison complète et/ou de celle de tout son foyer ou pendant une période pouvant aller jusqu’à 14 jours.

 

Les cas contacts à risques sont contactés par les enquêteurs sanitaires de l’Assurance Maladie pour organiser leur prise en charge rapide :

     Concernant le test virologique (RT-PCR) :

     Le test est immédiat pour les personnes qui vivent avec la personne testée positive,

     Le test doit être fait au 7ème jour après le dernier contact avec la personne testée positive ; les enquêteurs peuvent préconiser un test plus tôt après l’échange qu’ils auront eu avec la personne contact à risque,

     Si un test a été fait avant le 7ème jour, les enquêteurs inviteront la personne à refaire un test à une date qu’ils détermineront ensemble,

     Concernant les mesures d’isolement :

Les enquêteurs peuvent demander aux personnes de rester isolées, de porter un masque en présence d’autres personnes et de surveiller leur état de santé jusqu’au résultat du test généralement disponible dans les 24 heures :

-       Si le test est positif : isolement strict et port d’un masque jusqu’à la guérison complète ou celle de toutes les personnes du foyer.

-       Si le test est négatif : l'Assurance Maladie rappelle la personne pour donner les

recommandations à suivre.

 

La personne contact à risque est une personne qui, en l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact (= sans masque) :

-       A partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ;

-       A eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (exemple conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risque ;

-       A prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;

-       A partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.

 

Merci pour votre compréhension et votre collaboration.

 

Consulter le PDF